Actions

Le Planning Familial 79 anime deux groupes de paroles pour les femmes victimes de violences :

Un 1er groupe de paroles intitulé « Objectifs Femmes » permet aux femmes de comprendre et d’identifier les violences dont elles sont ou ont été victimes, de connaître leurs droits et les lois afin qu’elles puissent sortir de l’emprise, se reconstruire, reprendre confiance et s’autoriser à être davantage actrices de leur vie.

Face à ces problématiques de violences subies et de solitude, les femmes sont désarmées ; elles trouvent au groupe de parole un soutien complémentaire au suivi institutionnel. Elles ne sont plus seules à avoir vécu ou vivre une situation de violences. Les outils pédagogiques proposés libèrent leur parole. Elles peuvent ainsi échanger ensemble, se soutenir mutuellement…

Le groupe se réunit au local du Planning à Niort, toutes les 3 semaines, le samedi matin, de 9h30 à 12h30, y compris pendant les vacances d’été. Il s’agit d’un groupe de paroles ouvert : chacune peut l’intégrer, le quitter, y revenir à tout moment. Le rôle des animatrices est de permettre à chacune de s’exprimer dans le cadre d’échange défini. Ainsi, elles garantissent le principe de  l’écoute, du respect de la parole de l’autre, du non jugement et de la confidentialité.

Un 2nd groupe de paroles « Parler pour revivre » a été mis en place depuis le début de l’année 2014 dans le sud du département. Les séances se déroulent toutes les 3 semaines, le mardi de 9h30 à 12 h dans les locaux de l’association « Toits Etc… Habitat Jeunes en Pays Mellois » à Chef Boutonne. Ce groupe rassemble des personnes très vulnérables, des femmes en situation de précarité économique et sociale et en grande souffrance par rapport aux injustices diverses dont elles font l’objet (regard et jugement des autres plus cruciaux en zones rurales, difficultés d’accès à l’information, réticences à demander  du soutien…).

Les objectifs visés à travers les thèmes choisis et les outils utilisés :

  • rompre l’isolement, parler de ce qui a été vécu, exprimer leurs ressentis (honte, culpabilité, colère, peurs, angoisses…)
  • prendre conscience et identifier les différentes formes de violences, pouvoir repérer et agir face à une nouvelle situation de violence
  • appréhender l’approche de genre et travailler sur les rapports sociaux de sexe
  • apprendre à s’affirmer, à poser les limites, apprendre à dire « NON »
  • apprendre à rompre les relations d’emprise mises en place par l’auteur de violences, à franchir les étapes de la victimisation (passer d’objet victime à sujet qui agit)

Le public :

Des femmes - de tous âges et de toutes catégories socio-professionnelles, résidant dans les Deux-Sèvres